Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 janvier 2012

Pour l'enfouissement des réseaux électriques THT

Il est de mon devoir d’alerter les citoyens et les pouvoirs publics sur les conséquences dommageables qu’occasionnerait le projet de construction d’une ligne aérienne de 400 000 volts à 24 fils en surplomb de la commune de TOURMIGNIES.

Il est de mon devoir de protéger les richesses environnementales d’un des plus beaux villages de la Pévèle en favorisant la création d’un Espace Naturel Sensible et le classement de ses sites et paysages remarquables qui en constituent l’identité.

Il est de mon devoir de préserver le patrimoine bâti de la commune de TOURMIGNIES reconnu d’intérêt  national  et régional.

Il est de mon devoir d’invoquer le principe de précaution en matière  de santé publique. Principe déjà respecté par les tourmignisiens en matière de risque d’inondation.Cahier d'acteur photo 3.jpg

 

En tant que Maire, j’entends insister sur les manquements aux principes d’équivalence, d’argumentation et de transparence du débat public, fondements démocratiques qui honorent notre pays.

 

C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger un cahier d’acteur que je mettrai prochainement à votre disposition.

 

C’est aussi la raison pour laquelle j’ai signé la pétition mise en ligne par le collectif  RPEL 59. Vous pouvez directement accéder à cette pétition en cliquant sur le lien :

 

www.petitions24.net/rpel59

 

Par ailleurs, pour en savoir plus sur le projet de lignes à Très Haute Tension de RTE au sein de La Pévèle, je vous invite à consulter et à poser vos questions sur le site du débat public en cliquant sur le lien suivant :

 

www.debatpublic-lillearrastht.org

 

dimanche, 01 mai 2011

Pétition Non à l'Urbanisation du domaine d'Assignies par le groupe VINCI et la Communauté de Communes Pays de Pévèle

Monsieur Thierry DERON, habitant de Tourmignies, a lancé une pétition :

« NON à l’urbanisation du Domaine d’Assignies

par le groupe VINCI et la CCPP »

 

rejoignant ainsi l’avis unanime

 du Conseil Municipal de notre commune,

 je ne peux que l’en féliciter.

 

J’ai d’ailleurs signé cette pétition en cliquant sur le lien suivant :

 

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2011N9141

 

Soutenons un projet alternatif du type de celui de

 Lacroix Laval (voir ci-dessous)

respectueux  de notre patrimoine,

 de notre environnement, de notre identité,

 dont pourront profiter

tous les tourmignisiens, tous les pévèlois.

jeudi, 17 décembre 2009

Réunion CCPP à Tourmignies

Si le tourisme d'affaires s'invite à Assignies, le maire veut son béguinage

jeudi 17.12.2009, 05:05 - La Voix du Nord PAR JEAN BISCHOFF seclin@lavoixdunord.fr

duchesne.jpg

Les arguments d'Alain Duchesne ont été applaudis par une demi douzaine de Tourmignisiens venus assister à la réunion.

 

 Cinq ans après avoir acquis le parc d'Assigniesà Tourmignies, la communauté de communes du paysde Pévèle (CCPP) continue d'avancer pour valoriser ses dix-huit hectares à vocation touristique. Avecun partenaire privilégié, semble-t-il : Cap Sensoria, société spécialisée dans le tourisme d'affaires et de loisirs.

À l'occasion de l'assemblée générale de la CCPP, mardi soir à Tourmignies, son président et maire de Templeuve, Luc Monnet, relayé par le vice-président au tourisme et maire de Cysoing, Benjamin Dumortier, ont fait un point d'étape sur l'appel à projets, lancé en 2008, visant à mettre en valeur le parc d'Assignies. « Des deux candidats restant en lice, nous avançons plus avec l'un, Cap Sensoria », a convenu le premier qui a rappelé qu'une délégation pévèloise avait visité un des sites de la société, Val de Seine, au sud de Paris. Le concept proposé ? Concevoir un lieu dédié au tourisme d'affaires et de loisirs pouvant aussi accueillir des événements familiaux. Concrètement : environ cent cinquante cottages pour l'hébergement et des équipements communs tels que restaurant, salle d'animation, centre de balnéothérapie... « Du style Center Park », a hasardé Luc Monnet avant de vite se reprendre : « Nous ne sommes pas dans ce contexte d'usine à tourisme ! » Et de donner des assurances en indiquant que le cachet historique du site de l'ancien château de la famille Boutry serait préservé. « On ne verra pas de grues sur le site au début 2010 », a continué le président en espérant qu'au mieux, « les travaux de voirie et de réseaux pourraient commencer fin 2010 », et que « l'équipement soit opérationnel fin 2012... » Reste que si le tourisme d'affaires pourrait représenter 60 % du chiffre d'affaires de la future structure dans une région où ce type d'équipement fait défaut, bien des inconnues demeurent. Et le moindre ne sera pas de trouver des investisseurs pour ce projet évalué à 25 millions d'euros. « Ce qui pose problème, a précisé Benjamin Dumortier, ce ne sont pas les 65 % dévolus aux logements pour lesquels il est possible de bénéficier d'avantages fiscaux, mais c'est le choix du mode de financement pour les 35 % que représentent les équipements communs.

 » Autre souci : comment permettre l'accès des Pévèlois à certains endroits et selon certains créneaux horaires, sans que la responsabilité du gestionnaire soit, éventuellement, mise ne cause car il ne s'agirait pas d'un espace public. « Il faudrait une sorte de laisser passer pour nos administrés, a avancé le maire de Tourmignies. Après tout, ça leur appartient ça a été payé avec leurs impôts ! » Pierre d'achoppement supplémentaire du côté de Tourmignies qui devrait modifier son plan local d'urbanisme pour que le projet puisse sortir de terre : si la société a pris en compte l'éventuelle création d'une résidence pour personnes âgées in situ, Alain Duchesne, lui, veut un béguinage tel qu'il l'a inscrit dans son PLU sur des terrains appartenant à la CCPP. Et il n'en démordra pas !

jeudi, 10 avril 2008

Une voix qui comptera

La Voix du Nord - Edition de villeneuve d'ascq - jeudi 10 avril 2008

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PÉVÈLE

Tourisme en Pévèle, comment mieux faire : une vice-présidence passionnément disputée

Lors de l¹élection du président et des vice-présidents de la CCPP, vendredi soir à Genech, on s¹est aperçu que le sujet qui donnait lieu à l¹affrontement le plus serré était celui du tourismeS Le suspense était palpable, dans la salle polyvalente, pendant que Luc Monnet énonçait les
votes des quarante délégués. « Benjamin Dumortier, Alain Duchesne, Dumortier, DuchesneS » Jusqu¹au bout du décompte, les deux candidats avaient des raisons d¹espérer, surtout le maire de Tourmignies, le challenger, dont les multiples initiatives, ces dernières années, pour développer le potentiel de la Pévèle en ce domaine - « C¹est notre première richesse » -ont fini par convaincre nombre de ses collègues. Mais la prime au sortant a finalement joué, le maire de Cysoing l¹emportant par 21 voix contre 18 à Alain Duchesne et 1 bulletin blanc.

En bon démocrate (c¹est son étiquette politique, rappelons-le), Alain Duchesne a félicité le gagnant tout en lui précisant qu¹il allait continuer à militer activement en faveur du tourisme en Pévèle. Son propre bilan en tant que maire est d¹ailleurs éloquent, que ce soit la mise en valeur de l¹église, classée, ou le festival des Jardins d¹Arcadia qui réunit chaque année nombre d¹artistes et visiteurs venus de toute la région.
Le militant passionné d¹une « offre touristique organisée, respectueuse de notre environnement, de notre culture, de notre authenticité » a aussi largement contribué à faire avancer le dossier Pays de Pévèle. Mais il pense, et son projet présenté en trois minutes juste avant le vote l¹a montré, qu¹on peut aller beaucoup plus loin. Citons en vrac : aménagement d¹une « route du patrimoine », protection des fermes anciennes traditionnelles en intervenant sur les PLU, ouverture d¹une deuxième antenne de l¹office de tourisme à l¹ouest de la CCPP, création d¹un portail Internet regroupant les offres existantes (restaurants, curiosités, gîtes rurauxS),mise en valeur du site de Bouvines, aménagement du parc d¹Assignies, comme il était convenu au moment de l¹évacuation du camping, rétablissement de liens avec l¹office de tourisme de CysoingS Le maire de Cysoing, justement, a présenté son bilan en insistant, entre autres, sur la mise en valeur, à poursuivre, des sentiers de randonnée. Pour expliquer certains retards dans la mise en oeuvre des projets, il a mis en cause le fonctionnement de l¹office de tourisme de Cysoing et l¹action de son président (M. Cafart, le maire socialiste qu¹il a battu en 2001, on comprend que les rapports puissent être délicatsS) Il a cependant assuré à son auditoire qu¹il allait faire bouger les choses et provoquer une rencontre très rapidement.
Le jeune maire réélu en mars (mais moins facilement qu¹en 2001) a donc su convaincre ses collègues mais il ne pourra pas négliger l¹avis de la « grosse minorité » ayant voté pour Alain Duchesne. Le président Monnet en est également conscient. Lors d¹un tête à tête convivial, samedi, avec le maire de Tourmignies, il a reconnu qu¹il était impressionné par son score et qu¹il faudrait en tenir compte... ?

20:18 Écrit par Alain DUCHESNE dans Dans les médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ccpp, pévèlois, politique, modem, tourmignies

samedi, 17 février 2007

Conseil Communautaire à Tourmignies

Lundi 19 Février, la Communauté de Communes du Pays de Pévèle tiendra son conseil communautaire à TOURMIGNIES à la salle Robert BONTE.

En prélude, à 18 H 30 sera projeté un film sur l’histoire du Château des BOUTRY qui était érigé sur le domaine d’Assignies de Tourmignies. Ce château était aussi imposant que la préfecture actuelle de Lille , il n'en reste plus aujourd'hui que les dépendances. C’est sur  ce parc de 20 hectares qu’est prévu de réaliser le plus grand projet touristique de la Pévèle.

L’entrée est libre.