Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 avril 2010

Voix du Nord : Vote du Budget à Tourmignies

Au conseil municipal : fiscalité stable, réfection de la départementale, salle des fêtes et église

 

jeudi 08.04.2010, 05:09 - La Voix du Nord

 

 

Lors du débat budgétaire, le maire, Alain Duchesne, a mis en évidence une multiplication par quatre ...du résultat de clôture ces cinq dernières années.

au-conseil-municipal-fiscalite-stable-r-366124.jpg

« C'est grâce à notre rigueur budgétaire : constitution de capacité d'autofinancement, recherche de subventions, attente des échéances de remboursement des emprunts avant la demande de nouveaux crédits pour ne pas élever le niveau d'endettement de la commune, que ce résultat a pu être obtenu », a-t-il souligné.

 

Lors du débat qui a précédé le vote à l'unanimité du compte administratif, les orientations pour l'année à venir ont été évoquées. Il s'agira de prévoir la réfection de la RD 54. Environ 100 000 E sont inscrits pour ces travaux et la mise en conformité des abords pour les personnes à mobilité réduite et déficientes visuelles. Ce projet prévoit l'adoucissement des ralentisseurs et leur coloration. Dans ce projet figure également la réalisation d'une piste cyclable à la sortie du village vers la forêt de Phalempin. La commune pourrait demander l'aide de la communauté de communes.

Des travaux d'urgence pour la sécurité de la ferme, détruite par un incendie, au centre du village sont à prévoir. Tout comme la mise en sécurité de l'entrée de l'église et la restauration du tableau de saint Pierre. Un appel à contribution volontaire des Tourmignisiens pour les financer devrait être lancé. L'acquisition d'une partie du patronage, permettrait, elle, de réaliser une salle des associations. Enfin, la commune a inscrit un emprunt de 400 000 E pour la réfection de la salle des fêtes.

Stabilité depuis six ans

Lors des discussions, il a également été question des rentrées fiscales dont bénéficiera la commune du fait de la vente des terrains classés constructibles dans le plan local d'urbanisme (PLU). Les excédents de fonctionnement et d'investissement de l'exercice précédent permettront, pour la sixième année, de ne pas augmenter la fiscalité (taxe d'habitation à 15,56, foncier bâti à 16,68 et foncier non bâti à 45,64 %).

Le budget s'équilibre, en fonctionnement, à environ 738 200 E et en investissement à 809 200 E. Pour le fonctionnement, le maire a expliqué que la hausse du nombre d'enfants à la cantine justifiait le recours à un emploi supplémentaire à temps partiel, de même que le maintien de la garderie se traduit par le versement d'une subvention d'équilibre.

Comme chaque année, les associations seront soutenues et Arcadia, qui organisera sa biennale de sculptures, recevra une subvention de 300 E. La jeune association, Les L du désert, recevra 150 E pour sa participation au 4 L Trophy.

Assignies aussi

En investissement, enfin, figure une ligne budgétaire relative à une révision du PLU pour permettre la réalisation d'un projet de tourisme d'affaires et familial à Assignies. Voilà qui pourrait signifier qu'Alain Duchesne et le président de la communauté de communes sont sur la même longueur d'ondes.

Rappelons qu'Alain Duchesne réclame la mise en place d'un « pass » pour que les Pévélois puissent accéder au parc. Il demande également la réalisation d'un béguinage.

Lors des débats, le maire a rappelé son projet de création d'une petite zone artisanale.

 

dimanche, 04 avril 2010

Conseil Municipal Vendredi 2 Avril 2010

Conseil Municipal de TOURMIGNIES

Le débat budgétaire a été sans surprise à Tourmignies. Le Maire de la commune, Alain Duchesne, après avoir présenté l’évolution des finances locales depuis ses prises de fonction en 2005, a mis en évidence une multiplication par quatre du résultat de clôture sur la période.

« C’est grâce à notre rigueur budgétaire : constitution de capacité d’autofinancement, recherche de subventions, attente des échéances de remboursement des emprunts avant la demande de nouveaux crédits pour ne pas élever le niveau d’endettement de la commune…que ce résultat a pu être obtenu »

Dans le débat budgétaire qui a précédé le vote à l’unanimité du compte administratif relatant les dépenses et recettes de l’exercice 2009 ont été évoqués les grandes orientations pour l’année à venir.

Il s’agira dans le budget 2010 de prévoir dés à présent la réfection de la RD 54 ; la mise en sécurité d’urgence par des «  travaux d’office » de la ferme qui en centre village a subit un incendie ; la mise en sécurité de l’entrée de l’Eglise et la restauration du tableau de Saint Pierre qui orne son transept ; l’acquisition d’une partie du patronage au centre du village pour y réaliser éventuellement une salle des associations et utiliser ses dépendances pour y stocker le matériel communal.

Dans le débat ont été abordés les rentrées fiscales dont bénéficiera la commune du fait de la vente des terrains qui ont été classés constructibles par le PLU. « La quasi totalité de ces terrains sont vendus ce qui témoigne de la forte attractivité de notre village ». La population devrait atteindre en 2014 environ 950 habitants ce qui devrait autoriser le développement de la zone artisanale repérée au PLU tout en préservant l’authenticité du village.

PLU 2.jpg

Les excédents de fonctionnement et d’investissement de l’exercice 2009 permettront aux Tourmignisiens et pour la sixième année consécutive d’échapper à une hausse de la fiscalité communale. Pour le Maire « l’orthodoxie budgétaire rend actuellement illégitime toute hausse des impôts ». Une hausse de la fiscalité ne pourrait, dans les années à venir, être envisagée que si elle contribue expressément à la réalisation d’un projet qui serve hautement l’intérêt collectif. C’est à l’unanimité que les conseillers ont voté le maintien des taux actuels.

Le budget 2010 présenté par Alain Duchesne s’équilibre en fonctionnement à 738 228 euros et en investissement à 809 202,52 euros.

Dans le budget de fonctionnement Monsieur le Maire explique que la hausse du nombre d’enfants à la cantine justifie le recours à un emploi supplémentaire à temps partiel de même que le maintien de la garderie justifie le versement d’une subvention d’équilibre. Comme chaque année les associations tourmignisiennes seront soutenues par la municipalité. Cette année l’association ARCADIA qui organisera son exposition biennale de sculptures dans les Jardins de la commune recevra une subvention de 300 euros et bénéficiera des infrastructures de la commune. A noter que, la toute jeune association de Tourmignies  « Les L du désert » recevra une subvention de 150 euros et l’appui de la municipalité pour la participation au 4 L Trophy. La commune a souhaité accompagner l’initiative des jeunes mais aussi favoriser ce projet humanitaire (distribution de matériel scolaire dans les villages marocains) et pédagogique  en lien avec l’école Jean de la Fontaine et  le CMJ.

Dans les comptes d’investissement de la commune, on notera l’existence d’une ligne budgétaire relative à une nouvelle révision du PLU de la commune. Il s’agira pour la commune de permettre la réalisation d’un projet d’investissement en tourisme d’affaires et familial sur le « Domaine d’Assignies de Tourmignies ».  Serait-ce le signe d’un accord entre le Maire de Tourmignies et le Président de la communauté de communes. Alain Duchesne aurait-il obtenu ce qu’il réclame : la mise en place d’un PASS pour que les tourmignisiens et les habitants de la Pévèle puissent accéder au parc même s’il est géré par un privé. ?

Aurait-il trouvé un terrain d’entente avec la CCPP pour la réalisation du béguinage inscrit dans le PLU de la commune ?  Le plus grand projet touristique au sud de Lille serait-il en passe de voir le jour à Tourmignies ?

En investissement sont prévus les financements de la restauration du Tableau de Saint Pierre saint patron de l’Eglise, la mise en sécurité de l’entrée de l’Eglise. Sur ce point la commune envisage un appel à contribution volontaire des Tourmignisiens.  Quelques 100 000 euros sont inscrits pour la réfection de la RD 54 et la mise en conformité des abords pour la circulation des personnes à mobilité réduite et déficientes visuelles. Ce projet prévoit l’adoucissement des ralentisseurs sur la route départementale et leur coloration pour en garantir l’efficacité (Déjà la commune a obtenu du conseil général l’interdiction de la circulation des poids lourds de plus 19 tonnes ce qui participe largement à la mise en sécurité du village). Dans ce projet figure également la réalisation d’une piste cyclable à la sortie du village vers le bois de Phalempin. Sur ce dernier point la commune pourrait demander l’intervention financière de la CCPP dans le cadre de sa compétence transport.

La commune a inscrit également un emprunt de 400 000 euros pour  la réfection de la salle des fêtes en Haute Qualité Environnementale dont la fin et le paiement des études devraient se porter sur l’exercice 2010.

C’est à l’unanimité et dans un climat de confiance que les conseillers municipaux ont voté le budget présenté par leur Maire.

lundi, 29 mars 2010

Conseil Municipal du Vendredi 2 Avril 2010 à 19 H 30

- Approbation du compte-rendu du  3 mars 2010

 

- Débat d’orientation budgétaire

 

- Délibérations :      

·         Vote du Compte Administratif 2009

·        Affectation du résultat 2009

·        Vote du Compte de gestion 2009

·        Vote du Taux des Taxes d'habitation, foncier bâti et foncier non bâti 2010

·        Vote du Budget Primitif 2010

·        Subventions accordées aux associations de la commune

·        Autorisation  de solliciter le bénéfice de la mission ATESAT et de signer la convention

·        Demande de Fonds de Concours à la CCPP pour la restauration du Tableau représentant Saint Pierre.

 

Questions et informations diverses :

 

-         Point d’avancement sur le projet de réfection de la RD 54 et de l’enfouissement des lignes électriques.

-         Point d’avancement sur le projet du Parc d'Assignies à TOURMIGNIES

-         Point d'avancement du lotissement « Clos d'Assignies », demande d'expertise de la rue des Jardins

-         Situation de Monsieur Vandeputte

-         Signalisation commerciale dans le cadre du programme d'actions FISAC de la CCPP

-         Raid humanitaire 4L Trophy et demande de partenariat

-         Grève du 23 mars et mise en place du service minimum d'accueil

-         Journée du Patrimoine : projet de M. Desbiens

-         Création d'un fichier d'adresse mail des Tourmignisiens pour l'envoi des informations municipales

-     Projet de financement du Tableau Saint Pierre : appel à contribution citoyenne.

samedi, 13 mars 2010

TOURMIGNIES

Les élections régionales se dérouleront


les dimanches 14 et 21 mars prochain.


Cette année, le bureau de vote sera ouvert de


08h00 à 18h00  salle Robert Bonte

au lieu du local de la garderie.

Salon du Handicap visuel

Marie-Odile Monier et Émilie: plus que complices face aux dures épreuves de la vie...

Emilie et Marie.jpg|  HANDICAP VISUEL |

Parce que sa fille souffred'un grave handicap visuelet moteur, Marie-Odile Monier a créé l'association Les Yeux d'Émilie qui organiseson deuxième Salondu handicap visuel,aujourd'hui, à Tourmignies.

PAR JEAN BISCHOFF,seclin@lavoixdunord.fr

« Il y a deux ans, Émilie s'est écroulée comme un pantin. Elle est restée dans un lit médicalisé pendant un an je l'ai nourrie, lavée mais je ne voulais pas lâcher », se souvient Marie-Odile Monier en jetant un coup d'oeil complice à sa fille unique de 18 ans. Un léger handicap visuel avait été diagnostiqué quand elle commençait à lire et à écrire. « Une atrophie des nerfs optiques qui aurait dû se stabiliser, rappelle la Tourmignisienne. Sauf que ça n'a cessé de dégringoler ! » Émilie malvoyante ? Le début du combat d'une mère qui n'a jamais cru à un quelconque trouble psychique. De visites chez les spécialistes en consultations chez les ophtalmologues, la terrible vérité a enfin percé : Émilie souffre d'une forme pernicieuse de la maladie de Kjer. Le gène responsable a muté et attaque son système musculaire. « C'est dur à avaler mais, avec le soutien de la famille, des amis, ça passe », reconnaît la jeune fille dont la parole trahit, parfois, un brin de désespoir. « Je ne voulais pas d'une école spécialisée mais l'intégration et l'autonomie. Après les premières années de collège, je me suis forgé un caractère assez fort pour faire abstraction des remarques et des railleries », lance celle qui évoque sa vie future, indépendante mais à proximité d'une gare, des transports en commun... « J'avais trouvé ma voie, être kiné, mais je n'avais pas la force, reconnaît-elle comme pour s'excuser. Alors, j'ai choisi le secrétariat mais je veux pouvoir communiquer avec les gens. » « Émilie a dû arrêter les cours parce qu'elle souffre de migraines. On a essayé tous les remèdes et passé quasiment l'année à l'hôpital de Seclin, précise sa mère. Mais, elle peut entrer directement en terminale. Si ça ne va pas mieux, elle suivra des cours par correspondance. » La jeune fille, souvent contrainte de se déplacer en fauteuil, devrait disposer d'un chien guide dans environ un an. Mais, d'autres besoins existent pour qu'elle soit indépendante, machine à lire, détecteur de couleurs... Et, ils coûtent cher. C'est pour cela que Marie-Odile a créé l'association Les Yeux d'Émilie il y a deux ans. Pour récolter des fonds mais pas uniquement. « C'est aussi pour les autres, pour informer et aider ! » Un certain enthousiasme perce chez Émilie qui se souvient du premier Salon du handicap visuel : « Les parents d'une petite fille qui ne pouvait pas lire y ont découvert l'existence de livres audios et un vieux monsieur de 84 ans a adhéré aux Donneurs de voix. » « Dans tout ce négatif, il y a aussi du positif. Émilie a besoin de vivre », conclut Marie-Odile tandis que sa fille renchérit : « Je vis au jour le jour avec mes douleurs, mais si j'ai envie de "m'éclater" un soir, eh bien, j'y vais et tant pis si le lendemain j'ai mal... » •

13:20 Écrit par Alain DUCHESNE dans Mot du Maire et informations municipales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tourmignies

Deuxième Salon du handicap visuel à Tourmignies


VDN | Métropole lilloise |
Parce que sa fille de 18 ans souffre d'un grave handicap visuel et physique, Marie-Odile Monier a créé l'association Les Yeux d'Emilie.

Pour l'aider, elle et tous ceux qui ont du "brouillard" dans les yeux. Aujourd'hui, de 10 h à 17 h, elle organise un Salon du handicap visuel auquel participeront une dizaine d'associations (Rétina France, chiens guides, donneurs de voix...) et des fournisseurs de matériel spécialisé. Entrée libre.

dimanche, 07 mars 2010

CALENDRIER DES MANIFESTATIONS 2010

6 et 7 MARS : Exposition- vente de linge de maison (salle Robert Bonte)

13 MARS : salon de l'handicap visuel (salle Robert Bonte) - association « les yeux d'Emilie »

20 MARS de 14h00 à 17h00 : Fête du Printemps. Bal costumé pour les enfants (salle Robert Bonte) - Commune

27 MARS à 16h00 : Théâtre de guignol (salle Robert Bonte)

15, 16, 17 et 18 AVRIL : exposition de meubles (salle Robert Bonte)

24 AVRIL : sortie découverte, balade en Flandres (départ en bus de Tourmignies, après midi découverte de la Flandre et resto en soirée) - Association « les potes au feu »

25 AVRIL matin : Parcours du coeur (école Jean de la Fontaine) – association « Tourmivie »

1er MAI de 10h00 à 17h00 : Marché printanier de plantes et produits du terroir (salle Robert Bonte) - association « Colchique »

2 MAI à 12h00 : Repas des Aînés (salle Robert Bonte) - Commune

29 MAI : Expositions de sculptures dans tout le village - association « Arcadia »

19 JUIN : Fête de l'Ecole Jean de la Fontaine, de l'été et de la Musique (Millenium et salle Robert Bonte) – Commune et associations « les potes au feu » et APEEPT

13 JUILLET : Bal du 14 juillet (salle Robert Bonte)- Commune

12 SEPTEMBRE : Représentation théâtrale (salle Robert Bonte) - association « les yeux d'Emilie »

18 SEPTEMBRE de 11h00 à 18h00 : Braderie – association « Tourmivie »

25 SEPTEMBRE : 2ème rallye des potes au feu (repas en soirée salle Robert Bonte)– Association « les potes au feu »

24 OCTOBRE : Marché automnal de plantes et produits du terroir (salle Robert Bonte) - association « Colchique »

27 NOVEMBRE : Bal Folk ( Salle Robert Bonte) – Association « les potes au feu »

10 DECEMBRE : Marché de Noël (salle robert Bonte) - APEEPT

lundi, 01 mars 2010

Harmonie école de Tourmignies

Pour l'harmonie-école de Tourmignies-Attiches, le nerf de la guerre est aussi celui de la musique

dimanche 28.02.2010, 05:08 - La Voix du Nord

|  MUSIQUE |

Laurent Liégeois, président de l'école de musique Diapason de Raimbeaucourt, veille également sur l'harmonie-école de Tourmignies-Attiches. ...

Ce choix a peut-être été guidé par le fait que son arrière grand-père maternel ait été le chef de l'harmonie de Tourmignies. Si la petite école fonctionne bien, son avenir reste fragile.

> Quelle est l'origine du projet ?

« À l'initiative de la communauté de communes du pays de Pévèle, l'école de musique Diapason intervenait depuis 1990 en milieu scolaire à Attiches et à Tourmignies. Au fil des années, on a ressenti que plusieurs personnes souhaitaient que cette pratique musicale s'étende hors des écoles. Dans les deux communes, des bénévoles, dont Alain Siesse, qui joue du saxo et qui dirige l'école de musique de Marquette, ont proposé leur aide. Les deux maires, Alain Duchesne et Luc Foutry, ont porté le projet. Grâce à la conjonction de ces bonnes volontés, nous avons réactivé un groupe de pratique musicale. Il y a eu une réunion d'information en septembre 2006 et on a senti qu'il y avait un potentiel d'élèves intéressé par la création d'une école de musique. » > Pourquoi une harmonie-école ?

« L'idée de l'harmonie-école tourne autour de deux axes. Le premier, c'est d'assurer la formation musicale des enfants voulant apprendre à jouer d'un instrument d'harmonie. Le second, c'est d'avoir une structure qui n'est pas seulement de loisir mais intégrée à la vie locale. Pour cela, il y a un orchestre qui se forme en fonction des besoins et qui participe, notamment, au carnaval d'Attiches où à la cérémonie des voeux à Tourmignies. Pour celle de cette année, nous avions réuni environ 25 instrumentistes. » > Comment se passe cette quatrième année ?

« Nous avons réussi à créer cette activité dans les deux communes avec de l'éveil, des cours de solfège et d'instrument qui sont donnés par Flavie Delannoy et Rémi Liégeois, le mercredi, à Tourmignies et du chant choral avec Catherine Amory, à Attiches. Notre grand défi, c'est de convaincre des professeurs de se déplacer dans de petites communes pour un faible volume horaire. À Attiches, Catherine Amory est également intervenante en milieu scolaire, ce qui crée une certaine synergie. Aujourd'hui, nous accueillons plus de vingt élèves. Nous sommes aussi très sollicités pour créer d'autres cours d'instruments mais ce n'est pas notre objectif immédiat. Il est plutôt de parvenir à ce que des locaux prennent en main l'association. » > Vous en sortez-vous financièrement ?

« Nous sommes soutenus par les deux communes et nous demandons des cotisations qui sont de l'ordre de 100 à 150 E. Ces recettes ne couvrent que la moitié des dépenses qui sont de l'ordre de 5 000 E avec les salaires. C'est pour cela qu'Alain Duchesne, arguant du fait que les autres harmonies étaient aidées, s'est tourné vers la communauté de communes où la question doit être revue en commission. De notre côté, nous sommes ouverts, prêts à nous intégrer et à collaborer avec des structures musicales des environs, Mons-en-Pévèle, Pont-à-Marcq... Nous souhaitons privilégier l'ancrage local mais, en juin, il faudra éventuellement réduire l'activité ou faire le choix d'un rapprochement avec Diapason. » • J. B.