Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 mars 2010

TOURMIGNIES

Les élections régionales se dérouleront


les dimanches 14 et 21 mars prochain.


Cette année, le bureau de vote sera ouvert de


08h00 à 18h00  salle Robert Bonte

au lieu du local de la garderie.

lundi, 01 mars 2010

Harmonie école de Tourmignies

Pour l'harmonie-école de Tourmignies-Attiches, le nerf de la guerre est aussi celui de la musique

dimanche 28.02.2010, 05:08 - La Voix du Nord

|  MUSIQUE |

Laurent Liégeois, président de l'école de musique Diapason de Raimbeaucourt, veille également sur l'harmonie-école de Tourmignies-Attiches. ...

Ce choix a peut-être été guidé par le fait que son arrière grand-père maternel ait été le chef de l'harmonie de Tourmignies. Si la petite école fonctionne bien, son avenir reste fragile.

> Quelle est l'origine du projet ?

« À l'initiative de la communauté de communes du pays de Pévèle, l'école de musique Diapason intervenait depuis 1990 en milieu scolaire à Attiches et à Tourmignies. Au fil des années, on a ressenti que plusieurs personnes souhaitaient que cette pratique musicale s'étende hors des écoles. Dans les deux communes, des bénévoles, dont Alain Siesse, qui joue du saxo et qui dirige l'école de musique de Marquette, ont proposé leur aide. Les deux maires, Alain Duchesne et Luc Foutry, ont porté le projet. Grâce à la conjonction de ces bonnes volontés, nous avons réactivé un groupe de pratique musicale. Il y a eu une réunion d'information en septembre 2006 et on a senti qu'il y avait un potentiel d'élèves intéressé par la création d'une école de musique. » > Pourquoi une harmonie-école ?

« L'idée de l'harmonie-école tourne autour de deux axes. Le premier, c'est d'assurer la formation musicale des enfants voulant apprendre à jouer d'un instrument d'harmonie. Le second, c'est d'avoir une structure qui n'est pas seulement de loisir mais intégrée à la vie locale. Pour cela, il y a un orchestre qui se forme en fonction des besoins et qui participe, notamment, au carnaval d'Attiches où à la cérémonie des voeux à Tourmignies. Pour celle de cette année, nous avions réuni environ 25 instrumentistes. » > Comment se passe cette quatrième année ?

« Nous avons réussi à créer cette activité dans les deux communes avec de l'éveil, des cours de solfège et d'instrument qui sont donnés par Flavie Delannoy et Rémi Liégeois, le mercredi, à Tourmignies et du chant choral avec Catherine Amory, à Attiches. Notre grand défi, c'est de convaincre des professeurs de se déplacer dans de petites communes pour un faible volume horaire. À Attiches, Catherine Amory est également intervenante en milieu scolaire, ce qui crée une certaine synergie. Aujourd'hui, nous accueillons plus de vingt élèves. Nous sommes aussi très sollicités pour créer d'autres cours d'instruments mais ce n'est pas notre objectif immédiat. Il est plutôt de parvenir à ce que des locaux prennent en main l'association. » > Vous en sortez-vous financièrement ?

« Nous sommes soutenus par les deux communes et nous demandons des cotisations qui sont de l'ordre de 100 à 150 E. Ces recettes ne couvrent que la moitié des dépenses qui sont de l'ordre de 5 000 E avec les salaires. C'est pour cela qu'Alain Duchesne, arguant du fait que les autres harmonies étaient aidées, s'est tourné vers la communauté de communes où la question doit être revue en commission. De notre côté, nous sommes ouverts, prêts à nous intégrer et à collaborer avec des structures musicales des environs, Mons-en-Pévèle, Pont-à-Marcq... Nous souhaitons privilégier l'ancrage local mais, en juin, il faudra éventuellement réduire l'activité ou faire le choix d'un rapprochement avec Diapason. » • J. B.

dimanche, 24 janvier 2010

Musique Tourmignies

Chorale Aubade.jpg

Tourmignies hier soir  "capitale musicale de la pévèle", c'est en ces mots que Monsieur VANDENBROUCKE Président de la Chorale Aubade remercia l'invitation de la commune de Tourmignies. Pour Monsieur DUCHESNE « La venue d'Aubade n'avait rien de surprenant puisque composée de musiciens de la Pévèle et de Tourmignies ».  Monsieur le Maire après avoir remercié Madame DUPRIEZ en charge des rencontres culturelles de la CCPP a rappelé combien les tourmignisiens sont attachés à l'art " 10 % des habitants de la commune sont artistes".

C'est donc devant un public de connaisseurs que les dix sept choristes accompagnés d'une pianiste, d'une violoncelliste et dirigé par Monsieur Pascal SUIN ont présenté un répertoire éclectique allant de la musique de la renaissance jusqu'au rock en passant par le jazz.

La qualité de l'interprétation, la richesse du programme a conquis le public d'une salle pleine pour la circonstance.

Ce n'est qu'après trois rappels que les choristes ont pu rejoindre leurs proches demeures. 

mercredi, 20 janvier 2010

Assignies s'invite aux voeux de Tourmignies

jeudi 14.01.2010, 05:05 - La Voix du Nord
Lors de la dernière réunion de la communauté de communes du pays de Pévèle (CCPP), des arguments juridiques avaient été émis pour expliquer que, si l'aménagement du parc d'Assignies par un investisseur privé voyait le jour, son accès serait, au mieux, limité. Mais, le maire de Tourmignies a « creusé » le sujet et émis l'idée de créer un « Pass » qui, moyennant une petite contribution, permettrait aux Pévèlois d'accéder au domaine en réglant ce problème d'assurance. Soucieux de l'usage des deniers de ses concitoyens, Alain Duchesne a aussi réaffirmé que cet accès serait d'autant plus légitime que les Pévèlois de la CCPP ont financé cet investissement foncier avec leurs impôts. 

samedi, 16 janvier 2010

Concert à Tourmignies

!cid_2932E25518EC447891EC747CA0FDFFE8@acer564df136b7.jpg

vendredi, 15 janvier 2010

Le maire garde le cap et le village va dire au revoir à sa 1ère adjointe

La voix du Nord du 13 Janvier 2010, par Jean Bishoff
le-maire-garde-le-cap-et-le-village-va-207120.jpg

Après l'intervention de Mme Vancoillie (à gauche), M. Duchesne a expliqué que les impôts ne devraient pas augmenter cette année.

Alain Duchesne connaît sa partition, depuis cinq ans qu'il préside la cérémoniedes voeux du maire. Il s'adresse directement aux commerçants, aux responsables associatifs... Mais, dimanche, il n'a pu cacher son émotion quand Sandrine Vancoillie, première adjointe, a annoncé qu'elle abandonnerait son mandat suite à la mutation professionnelle de son mari.

  Après avoir vanté « le travail exemplaire » de son adjointe et affirmé qu'il était très attaché aux valeurs qu'elle défendait, Alain Duchesne est revenu précisément sur l'avenir de Tourmignies, tel que les élus l'imaginaient.

> Le logement.- Le permis d'aménagement du clos d'Assignies, soit une dizaine de maisons individuelles et huit logements à loyer modéré, vient d'être signé. Avec quelques autres habitations prévues rue de la Bourlière, le maire veut garder le cap : 850 habitants environ en 2014. Un objectif quelque peu contrarié lors du dernier recensement, par la perte d'une cinquantaine d'habitants due à la fermeture du camping. Dans un autre registre, l'élu a insisté sur sa volonté de voir sortir de terre un béguinage pour personnes âgées pour lequel des négociations devraient être ouvertes avec la communauté de communes et les aménageurs privés intéressés par le parc d'Assignies. Mais attention, a insisté Alain Duchesne, « ce béguinage n'a aucune vocation à entrer dans un projet touristique ! »

> Commerces et services.- L'implantation et l'arrivée prévues de six nouveaux commerces et activités de services en 2009 et cette année devraient permettre de développer l'attractivité du village. Ses habitants bénéficient, aussi, désormais, d'une boulangerie après une quarantaine d'années de patience.

> École.- « L'augmentation des effectifs va nous amener à réfléchir à la réorganisation des niveaux à l'intérieur de l'école La Fontaine, voire envisager l'ouverture d'une nouvelle classe », a annoncé Alain Duchesne avant d'expliquer que la municipalité allait prendre en charge les séances de piscine des enfants. Dans le cadre de la nouvelle carte scolaire, due à la création du collège de Cappelle-en-Pévèle, elle appuiera également les parents d'élèves pour que les Tourmignisiens soient orientés vers le collège de Thumeries. Enfin, pour la garderie périscolaire, l'élu a convenu qu'il faudrait revoir son financement et « étudier une transition qui permette de lui donner un statut mixte et d'en assurer la pérennité ».

> Sécurité routière.- Le projet de réaménagement de la départementale, initié par le conseil général, suit son cours. Ce chantier s'accompagnera d'une adaptation des passages pour piétons et des arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite et mal voyantes. L'enfouissement des lignes électriques et téléphoniques est également prévu au niveau de la place ainsi que la création d'une piste cyclable vers la forêt de Phalempin. Ultime satisfaction pour Alain Duchesne dans ce domaine : un arrêté du conseil général détournera, sauf pour la desserte locale, les poids lourds de plus de 19 tonnes du village. •

Le maire garde le cap et le village va dire au revoir à sa 1ère adjointe

jeudi 14.01.2010, 05:05 - PAR JEAN BISCHOFF

le-maire-garde-le-cap-et-le-village-va-207120.jpg


Après l'intervention de Mme Vancoillie (à gauche), M. Duchesne a expliqué que les impôts ne devraient pas augmenter cette année.
Alain Duchesne connaîtsa partition, depuis cinq ans qu'il préside la cérémoniedes voeux du maire. Il s'adresse directement aux commerçants, aux responsables associatifs... Mais, dimanche, il n'a pu cacher son émotion quand Sandrine Vancoillie, première adjointe, a annoncé qu'elle abandonnerait son mandat suite à la mutation professionnelle de son mari.

Après avoir vanté « le travail exemplaire » de son adjointe et affirmé qu'il était très attaché aux valeurs qu'elle défendait, Alain Duchesne est revenu précisément sur l'avenir de Tourmignies, tel que les élus l'imaginaient.
> Le logement.- Le permis d'aménagement du clos d'Assignies, soit une dizaine de maisons individuelles et huit logements à loyer modéré, vient d'être signé. Avec quelques autres habitations prévues rue de la Bourlière, le maire veut garder le cap : 850 habitants environ en 2014. Un objectif quelque peu contrarié lors du dernier recensement, par la perte d'une cinquantaine d'habitants due à la fermeture du camping. Dans un autre registre, l'élu a insisté sur sa volonté de voir sortir de terre un béguinage pour personnes âgées pour lequel des négociations devraient être ouvertes avec la communauté de communes et les aménageurs privés intéressés par le parc d'Assignies. Mais attention, a insisté Alain Duchesne, « ce béguinage n'a aucune vocation à entrer dans un projet touristique ! »
> Commerces et services.- L'implantation et l'arrivée prévues de six nouveaux commerces et activités de services en 2009 et cette année devraient permettre de développer l'attractivité du village. Ses habitants bénéficient, aussi, désormais, d'une boulangerie après une quarantaine d'années de patience.
> École.- « L'augmentation des effectifs va nous amener à réfléchir à la réorganisation des niveaux à l'intérieur de l'école La Fontaine, voire envisager l'ouverture d'une nouvelle classe », a annoncé Alain Duchesne avant d'expliquer que la municipalité allait prendre en charge les séances de piscine des enfants. Dans le cadre de la nouvelle carte scolaire, due à la création du collège de Cappelle-en-Pévèle, elle appuiera également les parents d'élèves pour que les Tourmignisiens soient orientés vers le collège de Thumeries. Enfin, pour la garderie périscolaire, l'élu a convenu qu'il faudrait revoir son financement et « étudier une transition qui permette de lui donner un statut mixte et d'en assurer la pérennité ».
> Sécurité routière.- Le projet de réaménagement de la départementale, initié par le conseil général, suit son cours. Ce chantier s'accompagnera d'une adaptation des passages pour piétons et des arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite et mal voyantes. L'enfouissement des lignes électriques et téléphoniques est également prévu au niveau de la place ainsi que la création d'une piste cyclable vers la forêt de Phalempin. Ultime satisfaction pour Alain Duchesne dans ce domaine : un arrêté du conseil général détournera, sauf pour la desserte locale, les poids lourds de plus de 19 tonnes du village. •

19:23 Écrit par Alain DUCHESNE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alain duchesne, pévèle, tourmignies

mardi, 22 décembre 2009

CEREMONIE DES VOEUX